États-Unis : la communion sur la langue reste légitime

États-Unis : la communion sur la langue reste légitime

Malgré le confinement et certaines mesures restrictives, il reste possible de communier sur la langue. Dans un mémorandum daté du 28 avril 2020, la conférence des évêques des États-Unis a rappelé que la communion peut être administrée sur la langue “sans risque déraisonnable”. Le texte de cette assemblée épiscopale estime que cet usage ne compromet pas la santé des gens.

Pour admettre la légitimité de la communion sur la langue, le texte s’appuie également sur l’instruction Redemptionis Sacramentum publiée par la Congrégation pour le Culte divin et la Discipline des sacrements le 25 mars 2004.  La communion sur la langue reste bel et bien un droit des fidèles, lesquels ne sauraient en être privés pour des raisons d’ordre sanitaire.

Nonobstant certaines polémiques, la communion sur la langue est toujours envisageable. On saura gré aux évêques d’Outre-Atlantique de le rappeler. Le texte américain gagnerait à être connu et lu.

Articles liés

Partages