États-Unis : pas d’ordination épiscopalienne de femme dans une église catholique

Depuis plusieurs jours, une polémique avait eu lieu Outre-Atlantique : le diocèse de Richmond (État de Virginie) avait mis à disposition des épiscopaliens (la dénomination qui est donnée aux anglicans aux États-Unis) une église afin qu’une ordination épiscopale ait lieu. Face aux protestations et au malaise, il n’y aura pas d’ordination pour la communauté épiscopalienne dans l’église catholique Saint -Bede située dans le diocèse de Richmond. En effet, le diocèse épiscopalien de Virginie du sud a annoncé le report de cette ordination dans un autre lieu de culte. Susan Haynes devait être ordonnée évêque pour ce diocèse épiscopalien. Dans un communiqué daté du 17 janvier 2020, Mgr Barry Knestout a fait part de sa “grande tristesse” en recevant la lettre de Susan Haynes annonçant le report dans un autre endroit. La consécration épiscopalienne aura donc lieu dans une chapelle qui n’est rattachée à aucune communauté religieuse attitrée.

Quelques temps avant, Mgr Barry Knestout s’était appuyé sur différents textes (déclaration  conciliaire Unitatis Redintegratio de 1964, directoire pour l’application des principes et normes sur l’œcuménisme de 1993) pour justifier cette hospitalité.

Source – Site Catholic News Agency

 

Comments are closed.