États-Unis : une paroisse diocésaine passe sous la juridiction de l’ordinariat de la Chaire de Saint-Pierre

Sur décision du Saint-Siège, la paroisse Our Lady of the Atonement a rejoint l’ordinariat personnel de la Chaire de Saint-Pierre. En effet, cette paroisse est passée de la juridiction de l’archidiocèse de San Antonio à celle d’une structure spécifiquement destinée aux épiscopaliens (nom donné aux anglicans, aux États-Unis d’Amérique) qui ont souhaité rejoindre le giron de l’Église catholique. L’ordinariat personnel de la Chaire de Saint-Pierre a été érigé le 1er janvier 2012 par le pape Benoît XVI. Il a son siège à Houston (Texas). C’est une structure dynamique et florissante.
Après un conflit avec son archevêque, la paroisse a pu passer, cette année, sous la juridiction d’une structure spécialement créée pour les épiscopaliens. Jusque là, elle était sous le régime de la “disposition pastorale” (pastoral provision), régime créé sous le pape Jean-Paul II pour permettre aux épiscopaliens devenus catholiques de garder certaines de leur spécificité liturgique. C’est sous ce régime que plusieurs paroisses anciennement épiscopaliennes furent placées pendant les années 1980. Elles avaient abandonné leur obédience épiscopalienne à la suite de l’admission des femmes au sacerdoce, en 1976. L’Église d’Angleterre, la maison-mère anglaise, devait seulement suivre le mouvement en 1992, entraînant des divisions dans la monde anglican britannique.
La nouvelle du transfert a été annoncée par Mgr Steven Lopes, l’ordinaire de la Chaire de Saint-Pierre, sous une large ovation des fidèles, le 21 mars 2017. La paroisse avait été en conflit avec l’archevêque à la suite d’un étrange transfert de son pasteur, le Père Christopher Philipps. Par décret du Saint-Siège, le prêtre a donc été placé sous la juridiction de l’ordinariat. La paroisse conserve non seulement tous ses biens et propriétés, mais elle conserve également la responsabilité d’une école. Malicieusement, Mgr Lopes a rappelé que “jamais dans l’Église le droit canon a été salué avec un tel enthousiasme”. Les  pères Moore et Philipps continueront à pourvoir à la vis pastorale et spirituelle de la paroisse. Un nouveau curé sera nommé en 2018, mais d’ici cette année, elle continuera par être administrée par les deux prêtres.
La paroisse Our Lady of Atonment a été créée en 1983. C’est une ancienne paroisse épiscopalienne devenue catholique. Cette fois-ci, elle s’inscrit dans une structure plus durable, de nature diocésaine, et appropriée à tous ceux qui quittent le monde anglican. Cette nouvelle marque certainement une attention du pape actuel à cette structure. Le pape François a peu-être voulu éviter un enlisement en permettant à cette paroisse de trouver une assise plus solide auprès d’une structure qui lui est dédiée.

Comments are closed.