Face à la vague de profanations en France, pourquoi SPERO ?

La vérité que défend l’Eglise dérange les habitudes du monde actuel et des lobbies idéologiques destructeurs de l’humanité. Voilà la raison essentielle de la haine du monde pour le chrétien. Voilà la cause profonde des vexations, persécutions et violences diverses, de moins en moins larvées à l’encontre des chrétiens en général et, en France, des catholiques en particulier.

Source [Cyril Brun] La politique de l’enfouissement d’abord, l’attitude de l’agneau silencieux ensuite ont fait et font encore du catholique une proie facile, une cible sans risque, au point que taper sur les cathos devient un sport national. Le but de tout cela ? Effrayer suffisamment les fidèles du Christ pour qu’ils n’osent plus sortir de leur tanière, qu’ils se terrent sous le boisseau.

Mais la joue gauche elle a bon dos ! Et les catholiques ne veulent plus subir en silence sans rien faire. S’il n’est pas dans la culture catholique de riposter par la violence, il est dans son ADN de se dresser de tout son corps contre le mal. C’est pour cela que nous avons lancé SPERO, un jaillissement d’espérance en la capacité des catholiques à se dresser pour brandir le bien et la vérité au monde, non comme une provocation, mais comme la lumière de vie et d’espérance pour l’humanité tout entière.

Se taire davantage n’est ni plus ni moins que de la non-assistance à personne en danger.  SPERO n’est pas le chant du signe de la lassitude, ni un baroud d’honneur d’une civilisation en déclin. SPEROest la force d’agir ensemble.

 

Pourquoi cette pétition contre les profanations d’églises ?

Parce qu’il faut passer à l’action. 80 % des profanations de lieux de culte en France concernent des lieux de culte chrétiens.

80 % cela veut dire concrètement deux profanations anti chrétiennes par jour en France en 2018. Si le traitement médiatique et politique réservé aux profanations anti juives ou anti musulmanes était équitablement donné aux actes contre les chrétiens, les chrétiens feraient la une de l’actualité tous les jours. En 2018 le ministère de l’intérieur a recensé 541 actes antisémites (avec une hausse de 74 %), 100 actes antimusulmans (niveau le plus bas depuis 2010) et 1063 actes antichrétiens

Comment expliquer ce silence ? Pourquoi les chrétiens ne bénéficient-ils pas du même écho médiatique, du même soutien politique, de la même indignation nationale ?

C’est cette question qui explique que notre pétition gagne des centaines de signataires chaque jour. Les chrétiens ne veulent plus du deux poids deux mesures.

Et que dire de l’explosion récente, à la basilique de Saint-Denis, ou à Nîmes avec cette Croix en excréments avec des hosties ? Trente plaintes ont été déposées en Vendée pour actes contre des lieux de cultes catholiques.

 

Que demandez-vous au gouvernement Macron ?

Une condamnation ferme, la fin du1 poids 2 mesures et la liste officielle des profanations d’églises en France

 

Que conseillez-vous aux chrétiens, et notamment aux catholiques ?

De partager massivement la pétition, de soutenir SPERO par des dons, de PASSER À L’ACTION, c’est le mot d’ordre fondamental.

 

Lien vers la pétition https://www.spero-asso.fr/stop-profanations-eglises/?fbclid=IwAR0nmVvleRc7MEfXxqqx_J042fCRWbwReYt1LpMwyMbeWKGmhJmVv_bZNC4merci%2F

Cher lecteur

Infocatho est dans une situation économique préoccupante. Peut-être ai-je pris du retard pour vous le dire : j’ai besoin de votre participation, même minime pour pouvoir poursuivre.

Votre don de 5, 10, 15, 25, 50 € ou plus est nécessaire pour que je puisse poursuivre cette oeuvre au service de l'Eglise après Pâques.

Merci pour votre don

Faire un don

Daniel Hamiche, porte-parole d'Infocatho

Website:

Comments are closed.