Fête de Saint Joseph Travailleur le 1er mai 2018 au Sanctuaire de Montligeon (61)

Au Sanctuaire Notre-Dame de Montligeon, la question du travail trouve sa place depuis les origines avec le désir de l’abbé Buguet de soutenir les ouvriers en leur offrant un travail. Le premier mercredi de chaque mois (jour que l’on attribue à saint Joseph), nous offrons la messe pour le travail. À l’approche du 1er mai, fête de saint Joseph travailleur, il nous est donné de réfléchir au sens de notre travail.

Trois points sur saint Joseph afin de poser un regard chrétien sur notre travail

Saint Joseph est un homme de foi qui a su faire confiance à Dieu. Avant de transmettre quoi que ce soit, saint Joseph est celui qui reçoit. Avant d’être chef, avant d’être maître dans son travail, il se fait disciple. Nous pouvons ainsi nous interroger sur notre manière d’être à l’écoute des autres. Suis-je prêt à me laisser enseigner par un autre ?

Mais pour être vraiment à l’écoute, saint Joseph nous montre qu’il faut savoir être silencieux. Que nous apporte le silence dans notre travail ? Le silence nous aide à rentrer dans une attitude contemplative. Le silence amenant à la contemplation, et la contemplation débouchant sur l’émerveillement, nous apprenons ainsi à ne pas nous lasser de notre travail et à découvrir la dimension spirituelle de toute activité. Pour réellement goûter ce que nous avons reçu, il s’agit de le regarder. Ainsi, avec saint Joseph, regardons et émerveillons-nous de ce don du travail que Dieu nous offre.

Placer l’homme au coeur du travail

Si saint Joseph est chef, c’est qu’il a su se faire serviteur. Qui devons-nous servir dans notre travail ? Le travail étant une partie intégrante de la dignité de la personne humaine, il est primordial de placer l’homme au cœur du travail. Nous devons servir et non pas asservir les hommes par le travail. Il convient aussi à la personne qui travaille de chercher à servir le Bien Commun, et le développement intégral de la personne humaine.

Il faut demander à saint Joseph de nous aider à découvrir quelque chose de la paternité dans notre travail. Pour être père, il faut faire confiance et demander avec foi la grâce de Dieu pour accomplir avec justesse cette belle charge qui est confiée à l’homme, afin que le travail soit pour l’homme l’occasion de grandir dans la sainteté.

PROGRAMME DU 1er MAI AU SANCTUAIRE NOTRE-DAME DE MONTLIGEON

11H30 – Messe pour le travail (basilique) suivie de la bénédiction de l’Atelier Partagé
13H00 – Buffet et concert dans la friche des Ateliers Buguet
14H00 – Visite du chantier des Ateliers Buguet

Messes/Prières/Pèlerinages NLQ
Sanctuaire Notre-Dame de Montligeon Carte

Cher lecteur

Infocatho est dans une situation économique préoccupante. Peut-être ai-je pris du retard pour vous le dire : j’ai besoin de votre participation, même minime pour pouvoir poursuivre.

Votre don de 5, 10, 15, 25, 50 € ou plus est nécessaire pour que je puisse poursuivre cette oeuvre au service de l'Eglise après Pâques.

Merci pour votre don

Faire un don

Daniel Hamiche, porte-parole d'Infocatho

Comments are closed.