Fête de Sainte-Marie de Jésus crucifié

Mariam Baouardy est née en Galilée, à Abillin. A trois ans, elle se retrouve orpheline. Son oncle la recueille. A Alexandrie où sa famille a émigré, Mariam se consacre au Seigneur ; elle a douze ans. Son oncle veut la marier. Elle refuse et s’enfuit chez un proche de sa famille qui est musulman et qui lui conseille d’embrasser l’Islam. Devant son refus indigné, il s’emporte et lui tranche la gorge. Mais elle est guérie par l’intercession de la Vierge Marie et se place dans une famille qu’elle suivra comme servante au Liban puis en France. Elle n’oublie ni sa consécration virginale ni sa guérison miraculeuse. Elle se décide à entrer au Carmel de Pau où elle y vécut une floraison d’expériences mystiques : extases, bilocation, stigmates, prophéties (notamment concernant la vocation de la France) et même possessions diaboliques au cours desquelles elle découragea le démon par sa confiance absolue en l’Esprit Saint. Au milieu de ces grâces déconcertantes à nos yeux, elle garde une humilité entière et une humeur paisible et joyeuse. Elle participe à la fondation du Carmel de Mangalore en Inde et à celui de Bethléem. C’est là qu’elle meurt à 32 ans à la suite d’un accident de chantier. Elle sera béatifiée en 1983 et canonisée en 2015. 
Sainte Marie de Jésus Crucifié sera fêtée chez elle à Pau avec Mgr Maurice Gardès, archevêque d’Auch, du vendredi 2 juin soir au samedi 3 juin 2017 matin à la Maison Saint-Michel à Pau.
 
Programme :
Vendredi 2 juin
20h30 : Vêpres chantées
21h : conférence de Mgr Gardès
22h : procession aux flambeaux
Samedi 3 juin
9h30 : Laudes, confessions, adoration
11h : Eucharistie (église Sainte-Thérèse) présidée par Monseigneur Gardès, Archevêque d’Auch
12h30 : verre de l’amitié
de à
Messes/Prières/Pèlerinages NLQ
en présence de Mgr Gardès, archevêque d'Auch Carte

Comments are closed.