La fin de la foi dans la société provoque un “effroyable nouvel âge des ténèbres”

La fin de la foi dans la société provoque un “effroyable nouvel âge des ténèbres”

 Un “effroyable nouvel âge de ténèbres” provoqué par la fin de la foi dans la société est imminent pour la Grande-Bretagne, selon un évêque catholique.

Malgré « des progrès étonnants dans les connaissances et la technologie », la base de la morale chrétienne est affaiblie par un abandon de la prière et de la foi, a déclaré l’évêque du diocèse de Portsmouth à ses ouailles dans une lettre pastorale du 15 avril.

“La disparition de la foi et de la religion, la disparition même des gens qui prient, mine rapidement les fondements de l’éthique en Grande-Bretagne”, a écrit Mgr Egan. “Cette dilution de notre patrimoine chrétien menace d’inaugurer un effroyable nouvel âge de ténèbres.”

“Pas étonnant qu’un désir de mort se pose pour le suicide assisté et l’euthanasie”, a déclaré l’évêque. “En tant que catholiques, en tant que personnes de la vie, nous ne pouvons pas ignorer ces défis. Nous devons agir. Nous devons demander à Jésus de nous aider à atteindre dans l’amour de ceux qui l’entourent, pour aider les gens à développer une relation personnelle avec Dieu. “

Dans sa lettre, l’évêque de Portsmouth a abordé la sexualité, l’amour et la dignité humaine. Il a également discuté d’un demi-siècle d’avortement légalisé en Angleterre et des efforts actuels du gouvernement pour interdire aux défenseurs pro-vie d’aider les femmes à l’extérieur des installations d’avortement.

“Considérez ceci. Cela fait plus de cinquante ans que la loi de 1967 sur l’avortement, l’une des plus libérales du monde, est entrée en vigueur “, a écrit Mgr Egan. “Depuis lors, dix millions de bébés au Royaume-Uni ont été avortés, une grossesse sur cinq.”

« En tant que peuple de la vie, nos efforts pour défendre l’enfant à naître, prendre soin des femmes enceintes et renverser ou atténuer cette loi ont eu des résultats mitigés et il semble maintenant que, injustement, notre gouvernement laïc ne nous permettra même plus de prier en dehors des hôpitaux et des cliniques », a déclaré l’évêque.

Il a ensuite expliqué qu’il était en discussions avec des groupes pro-vie et le personnel diocésain sur les nouvelles façons de témoigner, et a annoncé une Journée diocésaine de prière et de réparation pour la vie chaque année le 23 octobre anniversaire de l’acte de l’avortement. Les prêtres sont invités à offrir une messe pour le progrès des peuples, tout en portant les vêtements de pénitence pourpres.

Le conseil municipal de Portsmouth a voté l’automne dernier pour interdire les veillées pro-vie à l’extérieur d’un établissement d’avortement local. D’autres municipalités britanniques ont également adopté des zones tampons.

Mgr Egan a également mentionné le 50e anniversaire de Humanae Vitae, l’encyclique historique du bienheureux Pape Paul VI réaffirmant l’enseignement catholique sur l’amour conjugal et la contraception artificielle. Il a appelé l’encyclique “prophétique”.

“Elle réaffirme la doctrine de l’Église sur l’intégrité des rapports sexuels”, écrivait Mgr Egan, “réservée à un mari et une femme en mariage, comme un acte d’amour ouvert à la vie et que ces deux aspects, ouverture à la vie et à l’amour, ne doivent pas être divisés ou séparés artificiellement. “

“Sinon, a averti le pape, il y aurait des conséquences catastrophiques pour les personnes, les familles et la société”, a-t-il ajouté. « Depuis des années, nous pouvons voir exactement ce qu’il voulait dire dans les relations familiales brisées, la réduction du sexe à une activité occasionnelle, le trafic de personnes pour la prostitution et la pornographie, la sexualisation des jeunes et l’explosion de comportements addictifs conduisant au désespoir, à la honte et à la culpabilité. “

L’évêque a lancé une invitation à la réflexion sur les grâces de la planification familiale naturelle. Et il a recommandé de relire l’encyclique écologique Laudato Si du pape François aux côtés de la prophétique Humanae Vitae, recommandant également d’adopter un mode de vie naturel pour les catholiques.

Mgr Egan a ouvert sa lettre aux catholiques avec un regard sur ce que signifie être un enfant humain de Dieu.

“Il y a maintenant dans la société une grande confusion et un conflit sur ce que signifie être humain, sur les relations, la sexualité et l’amour”, a-t-il dit, “mais surtout sur la valeur et la dignité de la vie humaine. Et de la mort.”

Il a continué en déclarant que le Christ est le modèle pour nous, et l’Évangile notre guide.

« En tant que catholiques, l’Évangile est toujours un guide sûr », a déclaré Mgr Egan. “Jésus-Christ est Dieu, Deum de Deo, mais comme le Credo l’affirme aussi, le Nouvel Adam, de la terre, l’Homme Parfait”.

“Il est notre modèle”, a ajouté l’évêque. “Il est passionnant que nous, humains, corps et âme, vivions à l’intersection des deux domaines de la création, le matériel et le spirituel ! Cela devrait faire de nous un peuple de la vie, un peuple de joie et de bonne volonté, des gens qui promeuvent le caractère sacré de la vie dans toute sa belle diversité. “

Mgr Egan a également publié mercredi une déclaration critiquant les “zones de non-prière” proposées autour des installations d’avortement.

Dans ce document, il a déclaré que de telles zones tampon étaient “irrespectueuses envers les femmes vulnérables” et “inutiles, injustes et inutiles”.

“L’avortement n’est pas un sujet moralement neutre, ni un tabou”, a affirmé Mgr Egan. “Cela peut causer à une mère des dommages psychologiques graves.”

« Alors, comment ceux qui parlent du« droit de choisir » d’une femme ne reconnaissent-ils pas aussi le « droit de la femme à changer d’avis » ? “Ou son droit d’entendre d’autres options parmi lesquelles choisir ?”

“En faisant taire les voix alternatives dans l’environnement des cliniques d’avortements, on limite la liberté de choix”, a déclaré l’évêque. “En effet, la recherche montre que beaucoup de femmes ont été reconnaissantes pour le soutien de dernière minute qu’elles ont ainsi reçu.”

Source Lifesitenews.com traduit par Belgicatho

Articles liés

Partages