Fin de vie – Macron reçoit à dîner les pour et certains contre

Emmanuel Macron, qui ne tient pas à reproduire les erreurs de François Hollande sur la dénaturation du mariage, a décidé de ne pas mépriser son opposition. Il lance ainsi une série de « dîners de travail » dans le cadre de la révision des lois de bioéthique.

Un premier dîner, mardi 13 février sera consacré à la fin de vie. Les deux suivants auront pour thème l’intelligence artificielle et la PMA/GPA.

Les représentants des différentes religions comptent parmi les invités du dîner de mardi. Au même titre que les spécialistes de la fin de vie, le chef de l’État a souhaité la présence de

  • l’archevêque de Paris Mgr Michel Aupetit, par ailleurs médecin
  • François Clavairoly, président de la Fédération protestante de France,
  • président du Conseil Français du culte musulman, (CFCM) Ahmet Ogras
  • grand rabbin Haïm Korsia.

Outre le ministre de la santé Agnès Buzyn, ce premier dîner réunira

  • des membres du Conseil Consultatif National d’Éthique (CCNE),
  • son président Jean-François Delfraissy,
  • la théologienne protestante Marion Muller-Colard
  • Régis Aubry, chef de service de soins palliatifs du CHU de Besançon.

On trouve aussi les défenseurs de l’euthanasie pour tous :

  • Jean-Luc Romero, président de l’Association pour le droit à mourir dans la dignité
  • Jean-Louis Touraine, auteur d’une proposition de loi entendant légaliser l’euthanasie et le suicide assisté.

Parmi les défenseurs des soins palliatifs, on trouve

  • le professeur Vincent Morel (responsable du plan triennal de développement des soins palliatifs)
  • le sociologue Tanguy Châtel, l’un des responsables de la Société française d’accompagnement et de soins palliatifs (SFAP).

Source

Cher lecteur
Chaque jour, Infocatho vous fournit des nouvelles pertinentes de l'Église catholique au sens le plus fort du terme, à travers les actions concrètes de chacune des Eglises locales.
Infocatho a besoin de votre participation, même minime pour pouvoir poursuivre.
Il faudrait que d’ici le 31 décembre 200 personnes donnent 50 € pour financer Infocatho.
Pourriez-vous être une de ces personnes aujourd’hui ?
L’équipe de Infocatho

Faire un don

Comments are closed.