Finances : le Vatican rejoint la zone européenne SEPA

Les efforts du Saint-Siège pour améliorer la transparence financière

La Cité du Vatican rejoint l’Espace unique de paiement en euro (Single Euro Payments Area), la zone SEPA, annonce un communiqué du Saint-Siège ce 30 novembre 2018.

Le Conseil d’administration du Conseil européen des paiements (EPC) a approuvé la semaine dernière l’extension de la zone géographique au petit Etat : il est prévu que le système SEPA sera ouvert aux institutions financières vaticanes au 1er mars 2019.

Cette inclusion est « un signe très positif », se réjouit René Bruelhart, président de l’Autorité d’information financière. « Cela aidera à faciliter les paiements et à harmoniser les services. En outre, cela démontre les efforts du Saint-Siège pour améliorer la transparence financière. »

SEPA harmonise les paiements électroniques en Europe, précise la note, permettant aux consommateurs, entreprises et administrations publiques, de faire et de recevoir des virement et des prélèvements automatiques sur les mêmes conditions de base, et rendant tous les paiements transfrontaliers en euro aussi faciles que des virements domestiques.

Avec cette extension au Saint-Siège, au 1er mars 2019, la zone SEPA inclura 36 Etats : les 28 membres de l’Union européennes, ainsi que l’Islande, la Norvège, le Liechtenstein, la Suisse, Monaco, Saint-Marin, la Principauté d’Andorre et le Vatican.

Source : Zenit.org

Cher lecteur

Infocatho est dans une situation économique préoccupante. Peut-être ai-je pris du retard pour vous le dire : j’ai besoin de votre participation, même minime pour pouvoir poursuivre.

Votre don de 5, 10, 15, 25, 50 € ou plus est nécessaire pour que je puisse poursuivre cette oeuvre au service de l'Eglise après Pâques.

Merci pour votre don

Faire un don

Daniel Hamiche, porte-parole d'Infocatho

Website:

Comments are closed.