Homélie, “Le chrétien est une personne bénie et choisie par le Père”

« Le chrétien est béni par le Père, par Dieu »« c’est une personne choisie » : le Pape François, lors de la messe en la chapelle de la Maison Sainte-Marthe ce jeudi 13 octobre 2016, a commenté dans son homélie la lettre de saint Paul aux Éphésiens, première lecture du jour.

« J’ose dire que nous aussi, chacun de nous, a été rêvée par le Père comme un papa et une maman rêvent de l’enfant qu’ils attendent », a déclaré le Pape qui a insisté : « c’est le fondement, c’est la base de notre rapport avec Dieu. Nous parlons à un Père qui nous aime, qui nous a choisis, qui nous a donné un nom ».

Quand un chrétien ressent son appartenance à la communauté chrétienne, « il est comme un supporter d’une équipe de football. Le supporteur, a poursuivi le Pape, choisit l’équipe et appartient à l’équipe de football ».

En étant choisi par Dieu, le chrétien sent donc dans le cœur « une grande consolation » et ne se sent pas abandonné mais au contraire pardonné. Il faut bien sûr se souvenir de ce que l’on a fait de mal et ne pas simplement regarder ce qu’ont fait les autres.

Troisième trait qui caractérise le chrétien, outre celui d’avoir été choisi et d’avoir été pardonné : « le chrétien est un homme ou une femme en chemin vers la plénitude, vers la rencontre avec le Christ qui nous a rachetés ». « Le chrétien qui s’arrête, c’est cet homme qui avait reçu le talent et par peur de la vie, par peur de le perdre, par peur du patron, par peur ou par commodité, a enterré et a laissé là le talent pour rester là, tranquille, à passer sa vie à ne pas avancer ». Au contraire, le chrétien cherche toujours à avancer et à faire le bien.

Source 

Comments are closed.