Inde – Une armée de 45.000 religieuses au service des malades, partie intégrante de la mission de guérison du Christ

45.443 : tel est le nombre des religieuses catholiques appartenant à de nombreuses congrégations engagées dans l’assistance sanitaire au service des malades et des plus pauvres. Leur action, qui est participation à la mission de guérison du Christ, constitue une contribution précieuse de l’Eglise en Inde à la société et atteint en particulier les pauvres dans les zones rurales où n’existent pas de structures sanitaires publiques.
Selon les données fournies à l’Agence Fides par l’Association catholique pour la santé de l’Inde (CHAI), d’octobre 2015 à ce jour, 34 Congrégations religieuses féminines ont renforcé leur service sanitaire dans le pays. Il s’agit ainsi aujourd’hui de .38.336 religieuses, de 7.244 religieuses infirmières et de 363 religieuses étant également médecins.
Des millions de personnes en Inde luttent pour disposer de soins médicaux de qualité. Le pays connaît de graves carences en matière de santé publique et dépense actuellement un peu plus de 1 % de son PIB pour l’assistance sanitaire publique, l’un des niveaux les plus bas du monde. La faible assistance sanitaire et l’état de santé précaire en résultant poussent de 3 à 5 % de la population sous le seuil de pauvreté. Les familles rurales font face à leurs dépenses de santé par le biais de prêts ou en vendant des biens.
Le taux de maladie en Inde, surtout parmi les plus pauvres, est plus élevé que dans de nombreuses économies émergentes. Les hôpitaux publics de qualité sont peu nombreux et éloignés les uns des autres, les structures d’assistance primaire sont peu nombreuses et les cliniques privées ont des coûts prohibitifs. Dans ce cadre, les hôpitaux et centres sanitaires catholiques constituent un salut, offrant gratuitement des services sanitaires aux pauvres dans les zones les plus reculées.
En appliquant le plan d’action 2020, la CHAI coopère avec de nombreuses Congrégations religieuses. Plus de 90 % des structures sanitaires catholiques sont gérées par des Congrégations religieuses féminines.
Au sein de la formation des religieuses infirmières, un accent particulier est mis sur la prière, la proximité spirituelle vis-à-vis du patient en tant que partie intégrante de la mission de guérison du Christ. Les stagiaires acquièrent également des connaissances en matière de remèdes d’herboristerie et de thérapies naturelles.

 

Source Agence Fides

Comments are closed.