Inde – Assemblée des évêques sur fond de peur et de lynchages

 « Je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde. Unis dans la diversité pour une mission de miséricorde et de témoignage » : tel est le thème choisi par les Evêques pour l’Assemblée de la Conférence épiscopale indienne (CBCI) qui se réunit à Bangalore du 2 au 9 février.
« Le thème, dans sa première partie, se base sur le fait que Jésus Christ promet qu’Il accompagnera Son Eglise à tout moment et en toute circonstance. C’est ce qui donne force et courage dans le cadre de notre mission de service et de témoignage de l’Evangile à toute l’humanité » commente, dans le cadre d’un entretien accordé à l’Agence Fides, S.Exc. Mgr Théodore Mascarenhas, Evêque auxiliaire de Ranchi et Secrétaire général de la CBCI, organe qui rassemble les Evêques ayant la responsabilité pastorale des plus de 20 millions de fidèles indiens.

L’Assemblée générale arrive à un moment où l’Eglise en Inde affronte « de grands défis pour servir et témoigner l’Evangile – relève-t-il. L’Eglise est une grande promotrice de l’unité dans la diversité mais les groupes et les organisations qui promeuvent un nationalisme culturel et religieux deviennent actuellement plus audacieux » explique-t-il.

Des lynchages de masse de personnes sous le prétexte de « contrebande ou d’abattage de vaches ou de consommation de viande bovine » ont créé une peur croissante, en particulier parmi les chrétiens et les musulmans indiens. Des meurtres de journalistes dissidents, des agressions de masse représentent des signaux inquiétants au sein d’une société traditionnellement laïque et pacifique. « Les violences perpétrées au nom d’un pseudo nationalisme laissent les Evêques préoccupés et bouleversés » indique Mgr Mascarenhas. Le Secrétaire général de la CBCI remarque que « le soutien des autorités gouvernementales, en particulier l’appui du Ministre du Tourisme, Alphonse Kananatham, et d’autres membres du Parlement, ont contribué à assurer le contrôle de la situation ». Alors que les chrétiens sont, dans tous les cas, préoccupés suite à la « polarisation vénéneuse se diffusant au sein de la société indienne », les Evêques discuteront de la manière dont « l’Eglise peut être sel, lumière et levain de manière à ce que tous les hommes et femmes de bonne volonté puissent s’unir pour soutenir les valeurs constitutionnelles et promouvoir une nation pacifique et réconciliée ». Les Evêques, conclut Mgr Mascarenhas, se confronteront « sur la manière dont l’Eglise peut continuer à témoigner l’amour de Jésus Christ et à servir la nation ».

Ainsi que l’a appris Fides, la réflexion touchera également la recherche de nouvelles voies de collaboration avec les gouvernements des différents Etats indiens et de l’Union dans le cadre des projets de développement de la nation avec une attention particulière envers les dalits, les populations tribales et les marginalisés. L’Assemblée de la CBCI débutera demain, 2 février, par une Messe solennelle célébrée par le Nonce apostolique en Inde, S.Exc. Mgr Giambattista Diquattro, l’Archevêque de Yangon, S.Em. le Cardinal Charles Bo, en étant l’hôte principal. Les Evêques éliront également dans ce cadre le Président et les deux Vice-présidents de la CBCI pour un mandat de deux ans.

 

Source Agence Fides

La lecture de cet article vous a-t-elle été utile ?
Infocatho est un média gratuit au service de la vie de l'Eglise et de la foi catholique.
Votre don aujourd’hui est nécessaire à son existence et à son développement.
Merci pour votre don et votre prière.
L'équipe d'Infocatho

Faire un don

Comments are closed.