Inde : la vie d’un enfant atteint de trisomie 21 sauvée par la Cour Suprême

En Inde, la Cour Suprême « a refusé d’autoriser une femme enceinte de 26 semaines à avorter au motif que son fœtus était atteint de trisomie 21 ». « Nous avons une vie entre nos mains », a-t-elle déclaré, et selon le rapport de la commission médicale, la vie de la mère, âgée de 37 ans, n’est pas en danger.

Dans ce pays, l’avortement est autorisé jusqu’à 20 semaines de grossesse. Le concept d’ « interruption médicale de grossesse » possible jusqu’à la naissance en France, n’existe pas en Inde.

Toutefois, la même Cour a autorisé début février une femme de 22 ans à mettre fin à sa grossesse, car sa vie était menacée ; une autre autorisation a été donnée pour un enfant non viable.

 

 Source Généthique

Cher lecteur
Chaque jour, Infocatho vous fournit des nouvelles pertinentes de l'Église catholique au sens le plus fort du terme, à travers les actions concrètes de chacune des Eglises locales.
Infocatho a besoin de votre participation, même minime pour pouvoir poursuivre.
Il faudrait que d’ici le 31 décembre 200 personnes donnent 50 € pour financer Infocatho.
Pourriez-vous être une de ces personnes aujourd’hui ?
L’équipe de Infocatho

Faire un don

Comments are closed.