Inquiétudes à Rome sur le chemin synodal allemand

Inquiétudes à Rome sur le chemin synodal allemand

Visiblement, à Rome, on continue à être inquiet sur le chemin synodal. Au Vatican, le chemin synodal suscite en effet de vives circonspections au point que certains membres de la curie dénoncent une radicalisation dans les orientations et les propositions de ce processus. En effet, les démarches proposées en matière de célibat des prêtres ou d’ordinations sacerdotales des femmes inquiètent vivement. Rome se plaint de ne pas avoir été consultée « Nous aurions pu aider à cadrer les choses, à en faire un processus viable. Mais ils ne veulent pas être défiés », affirme ainsi un membre de la curie romaine cité par La Croix.

Dans sa « lettre au Peuple de Dieu en marche en Allemagne » publiée en juin 2019, le Pape François mettait en garde contre la « tentation » de s’en tenir à des « réformes purement structurelles  », tout en voulant redonner la « priorité à l’évangélisation ». Un autre courrier, signé quelques mois plus tard du cardinal Marc Ouellet, préfet de la Congrégation pour les évêques, formulait d’autres mises en garde. Enfin, en septembre 2020,  la Congrégation pour la doctrine de la foi récusait certaines propositions de l’épiscopat allemand à l’instar de la possibilité pour les catholiques de communier dans les églises protestantes. Le texte avait été signé par le cardinal Luis Ladaria, préfet de la congrégation pour la doctrine de la foi. Un sujet brûlant dans les mois à venir ?

Source : La Croix

Articles liés

Partages