Interdiction de la GPA en Inde, des problèmes concrets pour les embryons !

Une requête a été déposée auprès de la Haute Cour de Justice de Bombay par deux couples américains qui souhaitent reprendre leurs embryons, conservés dans un hôpital de la ville. Ces requêtes font suite aux récentes restrictions mises en place par le gouvernement indien au sujet de la GPA commerciale (cf. GPA en Inde : des restrictions à l’ordre du jour).

La Haute Cour de Justice de Bombay a demandé à l’Union indienne de trouver une solution en ayant une vision «  humaine » du problème. Selon elle, cette « situation extraordinaire  » a été compliquée par plusieurs changements législatifs indiens concernant la GPA commerciale. La décision de justice sera rendue lors de l’audition prévue le 24 octobre prochain.

 

 

Source

 

Sur la restriction de la GPA en Inde, nous pouvons aussi noter les problèmes concrets que cela poserait à Petra de Sutter, grand défenseur de la GPA en Europe. Un certain conflit d’intérêt un peu gênant.

NB. Notre photo présente des mères porteuses en Inde, un véritable esclavage. 

Comments are closed.