Irak : le cardinal Sako appelle le pays à renouer avec la « coexistence perdue »

Irak : le cardinal Sako appelle le pays à renouer avec la « coexistence perdue »

Dans une note rapportée par le site Vatican News, le cardinal Louis Raphaël Ier Sako appelle à la reconquête de la « coexistence perdue » en Irak. En effet, en rejetant tout fondamentalisme et en promouvant « une éducation religieuse saine et équilibrée dans les mosquées et les églises », le patriarche de Babylone des Chaldéens catholiques estime que l’Irak pourra alors retrouver cette « coexistence perdue ».

Pour le responsable de la principale communauté chrétienne d’Irak, cette coexistence a « toujours caractérisé » l’histoire de l’Irak. Si les Arabes, les Kurdes, les Turkmènes, les musulmans, les chrétiens, les Sabéens et les Yézidis ont vécu ensemble en paix, c’est justement « parce qu’ils avaient le sentiment d’appartenir à une seule terre et avaient des liens de parenté, de langue et de foi malgré leurs différences religieuses ».

C’est donc à une éducation mettant en valeur la diversité culturelle et religieuse de l’Irak que le cardinal appelle. Dans un pays secoué par des traumatismes encore récents et qui doit se reconstruire, cet appel prend tout son sens.

Source : Vatican News

Articles liés

Partages