Irak : un chrétien torturé et crucifié à Qaraqosh

Qaraqosh est désormais libérée. Savoir quand les chrétiens pourront y revenir, est une autre affaire. Les témoignages sur le sort des chrétiens qui ne réussirent pas à la fuir, sont nombreux. En voici un particulièrement abominable.

Un chrétien, qui a fui une ville voisine de Qaraqosh, investie par l’État Islamique en Irak et au Levant [EIIL], a raconté comment les militants [djihadistes] ont violemment crucifié, « comme Jésus », son beau-frère et obligé sa femme et ses enfants à assister à la scène.

Esam, père de trois enfants, a raconté à […] World Watch Monitor, que plusieurs membres de la famille de sa sœur n’avaient pas réussi à fuir Qaraqosh avant que l’État Islamique investisse cette ville majoritairement chrétienne en 2014.

Comme à tous les chrétiens de la région, ils reçurent l’ultimatum suivant : partir, se convertir à l’islam, payer l’impôt de protection (djizîa) ou être tué. Aucune pitié pour ceux qui refusèrent de se plier aux exigences de l’EIIL. « Le frère de ma sœur a été crucifié par Daesh », raconte Esam […]. « Il a été crucifié et torturé devant sa femme et ses enfants qui furent obligés d’assister à la scène. Ils lui ont dit que puisqu’il aimait tant Jésus, il mourrait comme Jésus. »

Esam raconte que les combattants torturèrent son parent de 6 heures du matin jusqu’à 23 heures : ils lui ouvrirent le ventre jusqu’à l’estomac, puis lui tirèrent dessus et le suspendirent, crucifié […]. Deux autres membres de la famille de son épouse, un couple chrétien, furent enlevés par le groupe terroriste, révèle Esam. À ce jour, on n’a aucune nouvelle du mari ; quant à l’épouse, elle vit désormais avec un des émirs de Daesh.

Source : christianophobiehebdo.fr

Website:

Comments are closed.