Iran – Mgr Gallagher pour une amélioration de la situation des catholiques

Le Vatican souhaite une amélioration de la situation des catholiques, a déclaré Mgr Gallagher, alors que les relations diplomatiques sont bonnes entre les deux Etats.

Le Secrétaire du Saint-Siège pour les Relations avec les Etats, Mgr Paul Richard Gallagher, revient d’Iran, après un voyage de quatre jours, rapporte Radio Vatican en français.

Il a notamment été reçu par le ministre des Affaires étrangères, M. Mohammad Javad Zarif, avec lequel il avait eu un entretien téléphonique déjà le 15 novembre 2015 : le président Rohani avait remis son voyage en Europe après les attentats de Paris. Il s’est rendu au Vatican le 26 janvier 2016.

Mgr Gallagher a aussi été reçu par le ministre de la Culture et de l’Orientation islamique, M. Abbas Salehi, toujours selon la même source.

Mgr Gallagher a évoqué son voyage au micro de Radio Vatican en anglais (Philippa Hitchen), et spécialement le fruit de ses rencontres avec les communautés chrétiennes.

« J’ai voulu y aller pour avancer dans nos rapports mutuels, qui sont très bons, mais aussi pour avancer quant à un agenda en faveur des chrétiens, des catholiques, en Iran, qui sont une très petite minorité, et exprimer notre préoccupation pour la situation de ces chrétiens, en particulier la communauté latine. Je crois que des difficultés restent, mais au moins nous avons renforcé des liens, des possibilités, des modalités pour faire face à ces problèmes, pour discuter, aider. »

Il souhaite que le dialogue interreligieux se poursuive : « C’est évident que le dialogue interreligieux doit continuer, et c’est la compétence du Conseil pontifical pour la dialogue interreligieux. »

Quant à un éventuel voyage du pape dans le pays, il ajoute : « Quelqu’un m’a posé la question : une visite du pape est-ce possible oui ou non ? En réalité, on n’a pas parlé de cela. Je crois que les conditions ne sont pas prêtes, et il faut toujours travailler pour les améliorer. On peut dire que notre but c’est justement que les relations entre le Saint-Siège et l’Iran reflètent aussi les bonnes relations avec les chrétiens dans le pays. Il faut admettre que maintenant il y a des difficultés, il faut les regarder en face. »

Quant au ministre iranien des Affaires étrangères, M. Zarif, il a déclaré, selon un communiqué de son ministère, que « l’Iran respecte la personnalité et les positions du Pape ».

Il a souligné l’importance de promouvoir des « solutions pacifiques » aux crises.

Il a relevé que Mgr Gallagher a souhaité que soit « encouragée la culture de la paix et la coexistence pacifique entre les religions au Moyen-Orient » et que le Vatican « a toujours encouragé cette coexistence des religions »

 

Source Zenit

Comments are closed.