Islamisme 2016, parler avec les extrémistes ?

Après les attentats de l’hiver dernier, le Père Edouard Marie Gallez posait la question de la possibilité du dialogue avec les extrémistes. Le site de l’Association ECCho, donnait cette interview que vous pouvez retrouver ici.

Sans dialogue urgent en vérité et axé sur le combat commun contre le Mal, les populations musulmanes seront laissées à elles-mêmes c’est-à-dire à la merci des pires endoctrinements et des groupes islamistes (tous plus ou moins manipulés par divers intérêts), et l’Europe va connaître des campagnes de terreur, et bientôt des foyers de guerre civile – comme on en voit dans d’autres parties du monde. 2016 est peut-être la dernière année (de Miséricorde) qui est donnée à l’Eglise institutionnelle qui est en Europe pour renouer avec une espérance fondée et jouer un rôle positif face à son propre délitement et à celui du continent. 

Dieu ne nous place jamais dans une situation sans issue, même si le défi chrétien et humain auquel nous sommes confrontés a les dimensions d’un continent – et même davantage. Et l’une des dimensions de l’issue sera de pouvoir comprendre les extrémistes et leur parler. 

Pour aller plus sur l’islam un livre à lire

Comments are closed.