Italie – Vente de bébés – Quand le produit ne plait pas on le rend ?

Après avoir falsifié une grossesse pour tromper sa famille, une femme italienne a découvert que l’enfant qu’elle avait acheté à une jeune roumaine était métis. Elle l’a rendu trois jours plus tard. La mère biologique du bébé, la « fausse » mère et un homme marocain qui aurait servi d’intermédiaire dans l’arrangement ont été arrêtés. L’enfant a été retrouvé avec son père biologique. Il a été confié à un foyer d’accueil, mais pourrait retourner chez son père.

La femme italienne, âgée de 35 ans, aurait payé 20 000 euros pour le bébé, qui est né d’une mère roumaine ayant eu une « courte relation » avec un homme malien, rapporte la presse italienne. La jeune femme a déclaré qu’après deux fausses couches, elle avait falsifié une grossesse à l’aide de prothèses achetées sur Internet. Son compagnon était alors déjà en détention. Découvrant que le bébé était métis, elle n’a pas su comment l’expliquer à sa famille et ses amis.

 

Source Généthique.org

Comments are closed.