IVG – PMA – L’ONU reproche à l’Italie l’objection de conscience des médecins

Le Comité des droits de l’homme de l’ONU reproche à l’Italie dans un récent rapport « de ne pas appliquer pleinement la loi adoptée en 1978 sur l’avortement ». Il s’inquiète « du nombre toujours plus élevé de médecins objecteurs de conscience » et de la « recrudescence d’avortements clandestins ». Selon les chiffres du ministère de la santé italien, « le nombre d’IVG a diminué de moitié durant les vingt dernières années »[1]. Le Comité Onusien demande à l’Italie d’ « intervenir au plus vite ».

Ce même rapport accuse également l’Italie « de ne pas respecter la parité des droits entre couples hétérosexuels et homosexuels en termes d’adoption et de fécondation artificielle ».

Source généthique.org

 

Sur l’objection de conscience lire notre dossier

Comments are closed.