Ján Figeľ : la persécution des chrétiens est sans précédent, parce que nous sommes indifférents

Membre du Mouvement chrétien-démocrate (Kresťanskodemokratické hnutie) de son pays, le Slovaque Ján Figeľ a été nommé, le 6 mai 2016, premier « « envoyé spécial pour la promotion de la liberté de religion et de conviction en dehors de l’Union européenne », par le président de la Commission européenne. Sa mission ne s’applique donc qu’à la promotion de la liberté de religion dans les pays non membres de l’Union européenne – et c’est bien dommage. C’est en tout cas ès qualité qu’il a participé à la réunion internationale sur la persécution des chrétiens organisée à Budapest par le gouvernement hongrois en octobre dernier (voir Christianopobie hebdo, n° 138 et 140). Il y a prononcé une allocution tonique dont nous avons traduit les quelques extraits qui suivent…

 

La persécution des chrétiens aujourd’hui est sans précédent historique. Beaucoup d’études en traitent. Il y a même des livres publiés avec des témoignages et des récits. John Allen, dans son ouvrage Global War against Christian, estime à plus de 100000 le nombre de chrétiens tués annuellement à cause de leur foi depuis ces dernières années. Des preuves émouvantes peuvent être lues dans le livre de Ruppert Short Christianophobia. A Faith under Attack. Le Pew Research Center (ÉtatsUnis) nous informe que les chré- tiens sont harcelés dans plus de pays que n’importe quel autre groupe religieux, qu’ils souffrent de harcèlement dans beaucoup des pays à majorité musulmane du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord. Il signale aussi qu’il est important de lire cela en rapport avec le grand nombre et la vaste dispersion géographique des chrétiens dans le monde.

Les chrétiens ont été harcelés par des gouvernements ou des groupes sociaux dans 128 pays en 2015, c’est-à-dire dans plus de pays que n’importe quel autre groupe religieux. Nous sommes tous d’accord qu’il y a une concentration particulière de la persécution des minorités chrétiennes au Moyen-Orient, et pour de bonnes raisons. Depuis 2014, on constate même des attaques de type génocidaire commises par les militants de l’État Islamique en Irak et au Levant. Le nombre de chrétien décroît considérablement là-bas. C’est un défi civilisationnel. […]

Pourtant, on compte 2,3 milliards de chrétiens dans le monde : c’est plus que n’importe quel autre groupe religieux. En gros, les trois quarts des pays du monde, par exemple, ont des majorités chrétiennes.

Alors, pourquoi constate-t-on une situation aussi négative pour les chrétiens dans beaucoup de pays ? Voici ce que je réponds : parce que nous sommes, la plupart du temps, indifférents, ignorants ou parce que nous avons peur de dire quelque chose au nom de gens sans voix et sans défense, et nous avons peur de faire quelque chose au nom d’une vraie justice.

Le mal a des alliés dans chaque population. Et voici les plus puissants alliés de ce mal : l’indifférence, l’ignorance et la peur.

 

Blogue de Ján Figeľ, 12 octobre – © CH pour la traduction.

Source Christianophobie Hebdo.

Abonnez-vous et recevez les 4 premiers numéros gratuitement

 

Comments are closed.