Vénérable Jean-Baptiste Fouque : prêtre marseillais aux vertus héroïques

La semaine dernière, le pape François a autorisé la publication de 8 décrets de la Congrégation pour les causes des saints pour 2 miracles, pour le martyre de 109 Espagnols assassinés pendant la Guerre civile, et pour les « vertus héroïques » de 5  baptisés, dont un prêtre français Jean-Baptiste Fouque (1851-1926), du diocèse de Marseille, déjà rapidement évoqué ici.

Prêtre marseillais, fondateur de nombreuses œuvres, surnommé “le saint Vincent de Paul marseillais”, l’abbé Jean-Baptiste Fouque est mort le 5 décembre 1926 à l’hôpital Saint-Joseph qu’il avait créé.

Né à Marseille le 12 septembre 1851, Jean-Baptiste Fouque est ordonné prêtre le 10 juin 1876. Vicaire paroissial à Auriol de décembre 1877 à juillet 1885, à La Major entre 1885 et 1888, il arrive à la paroisse de la Sainte-Trinité le 15 avril 1888. Il y demeurera 38 ans, jusqu’à son décès.

Pour en savoir plus.

Comments are closed.