Jean-Paul II ou “le courage pour dire la vérité” selon Benoît XVI

Qu’est-ce qui fait la sainteté de Jean-Paul II ? L’un de ses plus proches collaborateurs, le pape émérite Benoît XVI a répondu à cette question dans le livre de Wlodzimierz Redzioch intitulé : « Auprès de Jean-Paul II. Ses amis et ses collaborateurs racontent » (Parvis, 2014).

Benoît XVI écrit : « Durant mes années de collaboration avec lui, il était devenu toujours plus clair pour moi que Jean-Paul II était un saint. Nous devons bien sûr avoir toujours à l’esprit son rapport avec Dieu et la communion qu’il avait avec le Seigneur (…). C’est de là que venait sa gaieté, car son travail était lourd et fatigant et il y puisait le courage pour assumer sa tâche en des temps vraiment difficiles. »

Il souligne la grande liberté spirituelle de saint Jean-Paul II : « Jean-Paul II ne demandait pas à être applaudi, il n’a jamais regardé autour de lui en étant préoccupé de savoir comment ses décisions allaient être accueillies. Il a agi à partir de sa foi et de ses convictions et il était toujours prêt aussi à en subir les coups. »

Voilà un critère fondamental : « Le courage pour dire la vérité est à mes yeux un critère de sainteté de premier ordre. »

Le pape émérite souligne la somme de travail dont il s’agit : « Son engagement fut inlassable, non seulement par ses grands voyages, dont le programme débordait de rendez-vous, du début à la fin, mais aussi jour après jour, à partir de la messe du matin jusque tard le soir. »

Il souligne aussi la bonté de Jean-Paul II : « Je dois aussi rendre honneur à son extraordinaire bonté et à sa compréhension. »

Le pape émérite conclut : « Je me souviens de Jean-Paul II avec une grande gratitude. Je ne pouvais pas et je ne devais pas l’imiter, mais j’ai essayé d’assumer son héritage et de poursuivre son travail le mieux que j’ai pu. Et je suis certain aujourd’hui encore que sa bonté m’accompagne et que sa bénédiction me protège. »

Source : Zenit.org

Cher lecteur

Infocatho est dans une situation économique préoccupante. Peut-être ai-je pris du retard pour vous le dire : j’ai besoin de votre participation, même minime pour pouvoir poursuivre.

Votre don de 5, 10, 15, 25, 50 € ou plus est nécessaire pour que je puisse poursuivre cette oeuvre au service de l'Eglise après Pâques.

Merci pour votre don

Faire un don

Daniel Hamiche, porte-parole d'Infocatho

Website:

Comments are closed.