Jean Vanier : le sacrement de la tendresse – Projection en avant première du film le 7 janvier 2019 à Garat (16)

Le 7 janvier à 19h30, le diocèse d’Angoulême et la pastorale des personnes handicapées en Charente organisent une projection en avant-première du film “Jean Vanier”, en partenariat avec le Mégarama de Garat et Jupiter Films.

Lundi 7 janvier 2019 19:30-21:30 – Cinéma Mégarama, Garat

A l’issue de la projection, le 7 janvier 2019, des responsables de la pastorale diocésaine des personnes handicapées et des représentants des communautés de l’Arche en Charente seront présentes pour échanger.


Synopsis

Aux côtés de mère Teresa, de l’abbé Pierre, de soeur Emmanuelle, Jean Vanier fait aujourd’hui figure de prophète dans un monde dominé par la compétition, le pouvoir et l’argent. Il a fondé les communautés de l’Arche autour de la pire des exclusions, celle dont sont victimes les personnes qui souffrent d’un handicap mental.
Ce film rend hommage à Jean Vanier, fondateur de l’Arche et humaniste.
Promis à une brillante carrière militaire, ce fils de Gouverneur Général du Canada fait le choix de mettre sa vie au service des plus faibles. L’Arche est née en 1964 d’une rencontre entre Jean Vanier et deux hommes avec un handicap mental.
À l’époque, les personnes présentant des troubles mentaux sont considérées comme le rebut de l’humanité et enfermées à vie dans des asiles psychiatriques où la vie n’est pas tendre. Profondément touché par leur détresse, Jean Vanier décide de vivre avec eux dans une petite maison du village de Trosly-Breuil dans l’Oise. C’est le début de l’aventure…
Aujourd’hui en France, L’Arche accueille plus de 1200 personnes en situation de handicap mental dans 33 communautés. La fédération internationale est présente dans près de 38 pays avec 152 communautés à travers les 5 continents.
Le message de Jean Vanier bouscule les tabous et rend hommage à la vulnérabilité. Ce film au message puissant et universel est un véritable plaidoyer pour la Paix.

L’Arche
Jean Vanier a fait la rencontre de Raphaël Simi et Philippe Seux, deux personnes ayant une déficience intellectuelle. Ils ont appris à se connaître, à s’entraider, à construire leur vie ensemble jour après jour. Ils ont attiré des amis, qui à leur tour ont désiré partager la simplicité de cette vie communautaire. L’Arche a grandi de manière organique, la sève étant cette rencontre bouleversante, entre des personnes qui ont une déficience intellectuelle et des personnes ordinaires.
pays sur les 5 continents. Elles offrent des foyers, ateliers, programmes
ou réseaux de soutien et s’entourent de professionnels pour s’assurer de
proposer un accompagnement compétent et de qualité. Elles sont gérées
par des associations à but non lucratif et financées pour la plupart par des
fonds publics ou, pour les pays les plus pauvres, par des organismes de
solidarité internationaux.
Les communautés de L’Arche sont des lieux de vie où les personnes qui ont une déficience intellectuelle et ceux qui sont venus les aider partagent leur quotidien. Ensemble, les membres de L’Arche, qu’ils aient ou non une déficience intellectuelle, construisent leur vie communautaire : participation aux tâches, aux décisions, aux réflexions, aux fêtes et rassemblements, se souciant les uns des autres. Chacun est invité à contribuer à la vie ensemble, selon ses aptitudes et ses désirs.

Nos sociétés ont besoin que tous, y compris les plus faibles, s’engagent dans la construction d’un monde plus humain. À L’Arche, depuis plus de 50 ans, de nouvelles voies de fraternité sont ouvertes : être différents et pourtant ensemble, faire la fête en intégrant les difficultés, approfondir sa vie spirituelle dans le respect des philosophies et des religions de chacun…
L’Arche peut témoigner que l’art de vivre ensemble naît de l’accueil créatif de la diversité et de la fragilité humaine.

L’Arche en Charente
La Charente compte 3 communautés de l’Arche, à Cognac, Barbezieux et Sigogne. Des représentants de ces communautés seront présents pour échanger à la suite du film le 7 janvier.

En savoir plus

Avant-première le lundi 7 janvier au Mégarama de Garat à 19h30.
Le film sera ensuite à la programmation du Mégarama à partir du 23 janvier.
Réservation des places possible au 05 45 61 91 10.
Site du cinéma : www.garat.megarama.fr

 

 

Annonces NLQ Sorties/Animations
Cinéma Mégarama, Garat Carte

Cher lecteur

Infocatho est dans une situation économique préoccupante. Peut-être ai-je pris du retard pour vous le dire : j’ai besoin de votre participation, même minime pour pouvoir poursuivre.

Votre don de 5, 10, 15, 25, 50 € ou plus est nécessaire pour que je puisse poursuivre cette oeuvre au service de l'Eglise après Pâques.

Merci pour votre don

Faire un don

Daniel Hamiche, porte-parole d'Infocatho

Comments are closed.