Journée des droits de l’enfant et l’intérêt supérieur de l’enfant

Le 20 novembre avait lieu la journée internationale des droits de l’enfants.

A cette occasion les juristes pour l’enfance rappelaient l’importance de l’intérêt supérieur de l’enfant.

L’Association Juristes pour l’enfance ‘JPE) s’associe à la Journée Internationale des Droits de l’Enfant du 20 novembre et appelle de ses vœux un respect effectif de la Convention des Droits de l’Enfant adoptée par les Nations Unies en 1989.
Dans un contexte où les violences infligées aux enfants sont encore malheureusement innombrables, l’association Juristes pour l’Enfance, consciente de la nécessité de protéger l’enfant contre toutes les formes de maltraitances y compris les plus subtiles, entend alerter notamment sur la situation « d’otage » de l’enfant au cœur des conflits familiaux, et celle « d’objet » des désirs d’adultes dans le cadre de la GPA et de la PMA.
L’association demande pour tous les enfants le respect effectif de l’article 7  de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant aux  termes duquel chaque enfant a, dans la mesure du possible, le droit de connaître ses parents et d’être élevé par eux.
Dans la continuité de cette journée du 20 novembre, JPE souhaite contribuer à protéger les enfants contre les violations de leurs  droits  par la promotion d’une véritable culture des droits de l’enfant.
Pour sa part à l’occasion des 25 ans de ces droits, l’Institut Montalembert proposait une étude sur les risques de cs droits et leurs limites que vous pouvez retrouver ici.

Cher lecteur

Infocatho est dans une situation économique préoccupante. Peut-être ai-je pris du retard pour vous le dire : j’ai besoin de votre participation, même minime pour pouvoir poursuivre.

Votre don de 5, 10, 15, 25, 50 € ou plus est nécessaire pour que je puisse poursuivre cette oeuvre au service de l'Eglise après Pâques.

Merci pour votre don

Faire un don

Daniel Hamiche, porte-parole d'Infocatho

Xavier Ravier

Website:

Comments are closed.