Journée souvenir de la Shoah “la cruauté ne s’est pas terminée à Auschwitz et à Birkenau”, Pape François

La journée mondiale de souvenir de l’Holocauste et de la Shoah se déroule comme chaque année le 27 janvier, date de la libération des prisonniers de Auschwitz.

A cette occasion, représentant du Saint-Siège à l’OSCE a rappelé cette phrase du pape François en juillet dernier à Auschwitz “la cruauté ne s’est pas terminée à Auschwitz et à Birkenau”.

Pour le Saint-Siège cette commémoration est l’occasion de rappeler l’engagement du Vatican contre l’antisémitisme, mais aussi de souligner l’engagement passé et actuel de ceux qui luttent contre toute forme de violence.

 

Parce qu’une telle cruauté existe encore aujourd’hui, la Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l’Holocauste doit donc nous aider à « dépasser le mal et les différences » et à ouvrir tous les chemins possibles de paix et d’espérance dans notre monde d’aujourd’hui. Cette Journée du Souvenir aide la communauté internationale à créer un avenir dans lequel « l’exclusion et la confrontation cèdent la place à l’inclusion et à la rencontre, où il ne peut y avoir d’antisémitisme sous aucune forme  ni de manifestations d’hostilité, de discrimination ou d’intolérance à l’égard d’aucun individu ou peuple ».

Vous pouvez retrouver l’intégralité du discours ici.

Comments are closed.