Kenya – Les évêques proposent de faire du carême un temps de réconciliation nationale autour du Christ

« Réconciliation pour la coexistence pacifique et l’intégration nationale, Justice pour tous » : ainsi que cela a été indiqué à l’Agence Fides, tel est le thème de la Campagne de Carême 2018 présentée à l’Université d’Uzima, au sein du Diocèse de Kisumu. « La réconciliation signifie la recomposition de ce qui a été séparé, la restauration de relations amicales entre partis ou la coexistence des communautés dans l’harmonie » a expliqué S.Exc. Mgr Kivuva Martin, Archevêque de Mombasa et Président de la Commission épiscopale Justice et Paix.

L’Archevêque a invité les kenyans à se réconcilier les uns les autres « pour le bien de la coexistence pacifique et de l’intégration nationale », à surmonter les différences ethniques et à agir « pour restaurer la dignité qui se trouve en toute personne ». « En tant que kenyans de différentes provenances, communautés et cultures, nous devons reconnaître que nous avons des ressemblances et des différences causées par de nombreux facteurs. Toutefois, si nous nous concentrons sur nos différences, nous serons condamnés » commente Mgr Kivuva Martin dans une note des Evêques d’Afrique orientale envoyée à Fides.

En outre, l’Archevêque a souligné que, comme chrétiens et croyants, le Christ constitue le point de départ : « Sa prière, afin qu’ils puissent être uns (Jn 17, 21) est venue du fond de Son cœur, alors que Ses Apôtres discutaient pour savoir qui parmi eux était le plus grand ».

La Campagne de Carême est répartie en approfondissements hebdomadaires. Le premier se concentre sur la bonne gestion publique et sur la manière de faire face à l’incompétence et à la corruption au niveau local et national. Le thème de la II° semaine évoque la réconciliation alors que la III° semaine se concentre sur la jeunesse, la IV° concernant la sécurité au sein de la communauté et la V° et dernière la protection de l’enfance.

« Cette Campagne constitue un événement national annuel qui réunit les Evêques, le clergé, les religieux et les religieuses ainsi que les fidèles laïcs de tout le Kenya pour prier et de préparer à Pâques. Il s’agit également d’un temps de pénitence, de jeûne et de partage avec les moins favorisés, à l’exemple de Jésus Christ qui a donné Sa vie pour les hommes » concluent les Evêques.

Source Agence Fides

Cher lecteur
Infocatho est dans une situation économique préoccupante. Peut-être ai-je pris du retard pour vous le dire : j’ai besoin de votre participation, même minime pour pouvoir poursuivre.
Il faudrait que je trouve 10 000 € d’ici la fin de l’année. Il suffirait que 200 personnes donnent 50 € pour financer Infocatho.
Pourriez-vous être une de ces personnes aujourd’hui ?
L’équipe de Infocatho

Faire un don

Comments are closed.