La beauté peut humaniser les villes explique le pape

Les artistes ont un devoir important : celui de « créer des œuvres qui portent, à travers le langage de la beauté, une étincelle d’espérance et de confiance » dans un monde qui semble céder à la tentation de l’indifférence et de la laideur. C’est le message adressé par le Pape François, et lu par le cardinal Pietro Parolin, aux participants de la XXIe séance publique des académies pontificales.

Cette séance se tient actuellement à Rome, sous la houlette du cardinal Gianfranco Ravasi, président du Conseil pontifical pour la Culture. Dans ce message, le Pape est longuement revenu sur le thème choisi pour cette rencontre : « Étincelles de beauté pour un visage humain des villes ».

Source 

Vous pouvez retrouver l’intégralité du message ici

Comments are closed.