La Bolivie veut élargir les conditions d’accès à l’avortement,

Le gouvernement bolivien a suscité une « vive polémique » en proposant d’élargir les possibilités d’interruption volontaire de grossesse. Le texte déposé « prévoit que l’avortement serait possible lors des huit premières semaines de grossesse pour les femmes qui vivent dans la rue ou dans une pauvreté extrême, et pour les mères de trois enfants ou plus qui ne disposent pas de ressources pour élever leur progéniture ». Il autoriserait également l’avortement à n’importe quel moment de la grossesse en cas de malformation du fœtus ou si la femme enceinte est une enfant ou une adolescente. Actuellement en Bolivie, l’avortement est possible en cas de viol, d’inceste, ou si la vie de la mère est en danger.

 

La Conférence épiscopale bolivienne s’est fermement opposée à ce projet « néfaste » : « Ce projet introduit une colonisation idéologique étrangère qui rejette les enfants à naître vulnérables et accepte la triste violence de l’avortement comme un moyen censé résoudre les problèmes sociaux et économiques ».

 

 Source Généthique.org

Infocatho ne vit QUE DE VOS DONS !

Nous avons besoin chaque mois de trouver x personnes qui fassent un don de 50 €

Pourriez vous, en cette période de carême, être une de ces personnes ?

Votre don de 50 € sera exclusivement utilisé à la rédaction et à la diffusion d’articles positifs sur l’Eglise catholique.

Les clercs et les laïcs ont besoin de partager le bien qui se fait, car le bruit ne fait pas de bien et le bien ne fait pas de bruit.

Faire un don

Daniel Hamiche, porte-parole d'Infocatho

Comments are closed.