La Chapelle-Basse-Mer : 25 000 € recherchés pour couvrir le cloître de la chapelle Saint-Pierre aux Liens

L’an dernier, l’association Mémoire du Futur et les jeunes qui participent depuis bientôt 25 ans aux chantiers de restauration de la chapelle Saint-Pierre aux Liens de la Chapelle-Basse-Mer (22 km à l’est de Nantes, au sud de la Loire) avaient réussi à couvrir entièrement le futur mémorial des guerres de Vendée.

Cet été, les travaux continuent sur le site avec la fin de la pose de la toiture, sur le cloître entre la chapelle et le Mémorial. A cette fin l’association Mémoire du Futur cherche à collecter 25.000 €.

Depuis le début des travaux de restauration par l’association Mémoire du Futur et Reynald Sécher, près de 1300 jeunes sont passés sur le chantier, où ils ont délaissé leurs chères études pour apprendre à travailler de leurs mains et bâtir par de multiples tâches humbles une oeuvre pérenne et solide, un travail d’effort et de foi.

Le chantier de cette année – entre mi-juillet et mi-août, consiste à couvrir entièrement le cloître, soit plus de 6000 ardoises (210 m²) à poser au clou, avec un compagnon couvreur pour encadrer les jeunes. La somme collectée sert à payer les ardoises, les clous, liteaux etc. Une fois le gros œuvre achevé, des aménagements intérieurs sont prévus – dont une fresque dans la future salle des généraux vendéens – si bien que le travail ne manquera pas pour plusieurs années à venir encore.

La chapelle Saint-Pierre aux Liens est un lieu à forte portée historique pour la Chapelle-Basse-Mer en particulier et le Vignoble nantais en général : ancienne église du village construite au XIe , elle devient chapelle secondaire au XIVe et est en 1794 le lieu de massacre de plusieurs dizaines d’habitants par une colonne infernale de républicains. Rachetée et restaurée en 1797, elle est abandonnée par la paroisse en 1905 et tombe en ruines jusqu’au début des travaux de restauration en 1993.

Qui ne se contentent pas de reconstruire la chapelle, mais de restituer la sacristie disparue à partir des fondations et de documents anciens, l’agrandir d’un cloître, d’une crypte et d’un bâtiment symétrique destiné à devenir un Mémorial des guerres de Vendée.

Par ailleurs une fête est prévue sur le site – juste au-dessus du bourg de la Chapelle-Basse-Mer, sur la route du Loroux-Bottereau, le 11 août prochain, ce qui sera l’occasion pour les anciens du chantier d’y revenir et aux autres de visiter les installations. Une cinquantaine de jeunes devraient participer au chantier cette année.

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=ZyJr7SU6Rsw]

On peut découvrir le projet et participer à la campagne de dons sur cette page.

Source : Breizh-Info

Comments are closed.