La conférence épiscopale d’Equateur demande plus de clarté aux candidats à l’élection présidentielle

Le 17 février prochain, l’Equateur se rendra aux urnes pour choisir son Président et son Vice-président.

Au terme de son Assemblée plénière annuelle, la Conférence épiscopale équatorienne (CEE) a appelé au « renforcement éthique du système démocratique » et a demandé aux protagonistes politiques, en particulier aux candidats, d’agir toujours dans le respect et en recherchant le dialogue.

 

La déclaration a été signée par les 42 Evêques d’Equateur et lue par le Secrétaire de la CEE, le Père Omar Mateo. La Conférence épiscopale a également demandé aux candidats de faire connaître leurs programmes de gouvernement « de manière claire » et de rechercher le bien commun, le développement des institutions et de la dignité des personnes.


L’Assemblée plénière annuelle de la Conférence épiscopale équatorienne s’est achevée le 21 octobre et outre l’analyse de la situation sociale et politique du pays s’est attardée en particulier sur les thèmes de la famille et du mariage. 

 

Source

Comments are closed.