La corruption conduit à piétiner la dignité humaine – Cardinal Turkson

Non à la dignité humaine piétinée, c’est le cri de ralliement des participants au grand débat international sur la corruption, organisé par le Dicastère pour le service du développement humain intégral, le 15 juin 2017, au Vatican.

Le cardinal Peter Turkson, préfet du dicastère, explique à Radio Vatican l’objectif de l’initiative qui a eu lieu à la Casina Pio IV, siège de l’Académie pontificale des sciences sociales : « Il s’agit de faire face à un phénomène qui conduit à piétiner la dignité de la personne … Nous voulons dire qu’on ne peut jamais piétiner, nier, entraver la dignité des personnes … nous cherchons à attirer l’attention sur cette question ».

Des représentants de l’Eglise, de la justice, d’associations et de victimes de crimes, ont participé à cette rencontre conclue par le secrétaire délégué du Dicastère, Mgr Silvano Maria Tomasi. Toujours à l’antenne de Radio Vatican, il souligne l’importance de « sensibiliser l’opinion publique, de commencer à identifier des pas concrets qui peuvent aider à parvenir à des politiques et à des lois qui préviennent la corruption ».

« La corruption, ajoute-t-il, est comme un ver qui s’infiltre dans les processus de développement des pays pauvres ou dans les pays riches, qui ruine les relations entre institutions et entre personnes ». Mgr Tomasi invite à faire « l’effort » de « créer une mentalité, une culture qui combatte la corruption pour assurer le bien commun ».

Raffaele Cantone, président de l’Autorité nationale anticorruption italienne, salue cet événement : « Pour la première fois une institution mondiale en parle, une institution qui a une grande importance aussi comme magistère moral ». En effet, estime-t-il, « le thème de la corruption doit être affronté aussi et surtout sur le plan de la bataille culturelle et … avec une logique qui n’est pas seulement la logique nationale ».

« C’est un message fondamental à envoyer au monde entier, conclut-il : la corruption finit par affaiblir encore plus les pauvres et par voler l’avenir, surtout aux dépends des faibles ».

 

Source Zenit

Pour aller plus loin, préface sur pape sur le livre “vaincre la corruption” du cardinal Turkson

Comments are closed.