“La liberté religieuse est violée dans toute l’Asie” selon le rapporteur de l’ONU sur la liberté de religion ou de conviction

“La liberté religieuse est violée dans toute l’Asie” selon le rapporteur de l’ONU sur la liberté de religion ou de conviction

Rapporteur spécial des Nations unies sur la situation des droits de l’homme en République islamique d’Iran jusqu’au 24 mars 2016, Ahmed Shaeed fut nommé, le 13 juin de la même année, rapporteur spécial sur la liberté de religion ou de conviction. L’extrait de ses déclarations qui suivent, est tiré son allocution du 20 août 2018. L’événement était organisé par l’Asian Forum for Human Rights and Development (FORUM-ASIA). Les libertés religieuses sont régulièrement érodées dans une grande partie de l’Asie, alors que le fondamentalisme religieux y connaît un essor, met en garde le rapporteur spécial des Nations unies sur la liberté de religion ou de conviction. « La liberté de religion est systématiquement violée dans toute l’Asie », a déclaré Ahmed Shaheed lors d’une rencontre au Club des correspondants étrangers de Bangkok en Thaïlande. « D’une manière générale, les droits de l’homme régressent en Asie. » Shaheed, diplomate maldivien qui a pris ses fonctions de rapporteur spécial en 2016, a cité l’exemple des nations communistes comme la Chine et le Vietnam où les croyants sont systématiquement persécutés. Il a également exprimé ses préoccupations sur des pays comme le Myanmar et le Pakistan où les minorités religieuses doivent faire face à la discrimination et à de violentes agressions. […] « Le devoir d’un État est d’être le garant impartial des droits religieux de chacun », indépendamment du contenu des croyances religieuses. […] « Il ne doit y avoir aucune contrainte qu’elle vienne de l’État ou de groupes religieux. » UCAN India, 23 août – © CH pour la traduction.

Source Christianophobie Hebdo

Abonnez-vous et recevez les quatre premiers numéros gratuits

Articles liés

Partages