La moitié des “Fichés S” seraient des cadres de la manif pour tous et d’organisations de droite

Commentant l’avenir de la France sous le quinquennat Macron, Guillaume de Thieulloy relève :

Surtout, l’opposition à ces réformes [sociales et économiques] sera violente. Les amis de M. Mélenchon ne se cachent pas de vouloir un « 3e tour social » et on a vu ce qu’ils savaient faire à Notre-Dame des Landes ou lors des manifestations contre la loi El Khomri.

Je ne serais donc pas surpris que l’état de siège soit déclaré et donc nos libertés suspendues.

Je ne serais pas davantage surpris que l’on persécute des « radicaux » catholiques ou identitaires, pour masquer l’échec de la lutte anti-terroriste. D’ores et déjà, la moitié des « fichés S » ne sont pas des islamistes, mais des cadres de la Manif pour tous ou d’organisations de droite.

Tout récemment, le Danemark a expulsé 6 prédicateurs radicaux : 5 islamistes… et un pasteur américain. On peut craindre que les arrestations concernent bientôt 5 Français « de souche » pour un islamiste !

 

 Source Les 4Vérités

Il y a en tout cas une véritable menace pour nos libertés depuis 5 ans, dans un totalitarisme doucereux qui pourrait bien s’accentuer très vite

Comments are closed.