La Parole, elle aussi, est vitale.

 

En miroir de l’entretien donné par le cardinal Sarah, un lecteur nous livre ce commentaire

Ce qui suit ne contredit évidemment pas ce que dit le cardinal SARAH.

La Parole, elle aussi, est vitale, la Parole de Dieu, Père, Fils, Esprit.

A contrario, l’oubli ou le mépris de la Parole de Dieu, le refus de la prendre en compte, le rejet de sa mise en oeuvre, sont mortels : mortifères ou suicidaires.

Il s’agit en effet d’une Parole d’Amour dans la Lumière, d’une Parole de Vie dans l’Esprit, et de même que, pour ainsi dire, l’Ancien et le Nouveau Testaments ne constituent pas “le Coran des chrétiens”, de même, en quelque sorte, les écrits des Pères et des Docteurs de l’Eglise ne regroupent pas “les hadiths des catholiques”.

Il est urgent et vital de le rappeler fréquemment, à l’intérieur de l’Eglise catholique.

Website:

Comments are closed.