La royauté du Christ comporte un scandale de l’humble amour rappelle le pape

Après avoir accompli le rituel de cloture de la porte Sainte de la basilique Saint-Pierre, le Saint-Père a rappelé que si la porte était close, la miséricorde, elle, se poursuivait bien au-delà.

Liant l’année de la miséricorde à la célébration du Christ Roi, le Saint-Père a tenu à  mettre en garde contre plusieurs tentation parmi lesquelles ce travers qui consiste à

« prendre de la distance vis-à-vis de la royauté de Jésus, de ne pas accepter complètement le scandale de son humble amour, qui inquiète notre moi, qui dérange ».

 

La tentation « la plus terrible », a-t-il poursuivi, est d’attendre du Christ qu’il « renonce à régner à la manière de Dieu mais qu’il le fasse selon la logique du monde : qu’il descende de la croix et batte ses ennemis ! ». « Cette tentation est une attaque directe contre l’amour », a insisté le pape François : « Que de fois n’avons-nous pas été tentés de descendre de la croix. La force d’attraction du pouvoir et du succès a semblé être une voie facile et rapide pour répandre l’Évangile, oubliant trop vite comment opère le règne de Dieu ».

 

Source

Comments are closed.