La stérilisation forcée et l’avortement de milliers de personnes au Japon a eu lieu pendant la seconde guerre mondiale

Selon LifeSite, le gouvernement japonais est confronté à un nombre croissant de procès intentés par des victimes de son programme de stérilisation massive inspiré en droite ligne du nazisme qui a privé des dizaines de milliers de personnes de leurs capacités de reproduction sur plusieurs décennies.

On estime qu’entre 1948 et 1996, 25 000 personnes ont été stérilisées par la loi japonaise sur la protection de l’eugénisme, dont 16 500 involontairement, selon des sources gouvernementales. Jusqu’à 60 000 avortements forcés auraient également été pratiqués, sous prétexte de purifier le pays des maladies héréditaires, en particulier des troubles mentaux perçus comme étant d’origine génétique.

Lire la suite sur réinformation.tv

Comments are closed.