Avec l’affaire du MRJC, la CEF va-t-elle diviser les jeunes catholiques ?

Quand Cyril Brun , dans son édito du jour, doutait que l’affaire du MRJC ait été conclue par le communiqué de la CEF et la mise au point faite par le mouvement revenant officiellement sur ses positions pro-avortement, il semble qu’il n’avait pas tort.

Les scouts d’Europe s’étaient interrogés sur le choix par la CEF de représentants des jeunes français au Synode romain, issus du MRJC, tandis qu’aucun scout ou guide d’Europe n’étaient représentés. Ils viennent d’être déboutés de leur demande par Mgr Percerou, qui estime que les scouts seront déjà représentés par les instances internationales. Le représentant du MRJC est quant à lui maintenu.

Il semble que cette décision passe mal et certains remettent en cause les choix de la CEF qui manquerait d’ouverture et de diversité. Il est cependant surprenant qu’un mouvement aussi nombreux que les Scouts d’Europe ne soit pas représenté quand des mouvements plus anecdotiques comme le MRJC le sont.

 

Notre illustration, Adrien Louandre, représentant du MRJC

Comments are closed.