L’aide médicale à mourir permettrait d’économiser 139 millions par ans

Nous y voici donc. L’aide médicale à mourir dans la dignité est, comme beaucoup de questions liées à l’éthique de la santé, une affaire de gros sous.

L’aide médicale à mourir ne serait pas un fardeau financier et pourrait au contraire amener des économies annuelles en santé au Canada allant jusqu’à 139 millions $, selon une analyse publiée lundi dans le Journal de l’Association médicale canadienne.

Ces économies excéderaient les coûts directs associés à la mise en œuvre de l’aide médicale au pays – estimés entre 1,5 et 15 millions $. Les Canadiens pourraient donc épargner annuellement entre 35 et 139 millions $ en soins de santé.

On se souvient que c’est déjà une question financière qui avait conduit l’OMS à modifier son paradigme en 1995, ouvrant la voie aux campagnes de stérilisations, de propagandes pour l’avortement etc.

La dignité semble avoir bon dos.

Lire à ce sujet La face cachée de l’ONU

Comments are closed.