Le card Kutwa s’inquiète “comment pouvons-nous comprendre des enfants tant assoiffés de sang”

« Comment pouvons-nous comprendre des enfants tant assoiffés de sang ? Comme vous pouvez le constater, ces jeunes et ces enfants vivent constamment dans une forme de violence qu’ils reproduisent : violence à l’école, violence dans la politique, violence en famille, violences sur les écrans de télévision, violence dans les nouveaux jeux de société que, nous, adultes, leur offrons ! ».

Cet extrait du message de fin d’année du cardinal Kutwa, archevêque Côte d’Ivoire , témoigne du désarrois face à la violence qui ne décroit pas en Afrique et en Abidjan, malgré la fin de la rébellion militaire.


Faisant mémoire des jeunes qui tentent l’aventure de l’émigration à l’étranger, le Cardinal Kutwa souligne que celle-ci peut être également considérée comme une forme de violence « qui s’amplifie actuellement et à laquelle il est nécessaire de trouver une solution au plus vite ».


Selon le Cardinal, il faut s’interroger sur les motivations qui poussent les jeunes à chercher à émigrer à l’étranger :

« Notre cadre de vie, la situation économique interne, l’emploi, les débouchés pour l’avenir attirent –ils encore au point de mettre fin à cet exode des temps nouveaux ? Comment pouvons-nous comprendre le fait que nos enfants soient préoccupés de gagner de l’argent le plus rapidement possible et sans effort ? Quelle signification a pour eux la culture du mérite ? ». 

Source 

Comments are closed.