Le Carmel de Lourdes : son histoire et ses biscuits (Divine Box)

Le Carmel de Lourdes : son histoire et ses biscuits (Divine Box)

Le Carmel de Lourdes est situé à l’endroit même où la Vierge Marie est apparue pour la première fois. Fondé en 1876 dans les Hautes-Pyrénées, son jardin actuel se trouve en effet tout juste là où Bernadette a vu Marie le 16 juillet 1858 ! Le Carmel de Lourdes appartient à l’Ordre de la Bienheureuse Vierge Marie du Mont Carmel, réformé au XVIe siècle. Aujourd’hui, la vie de la communauté est rythmée par la prière, le travail et les moments festifs entre sœurs. Divine Box vous raconte tout en trois minutes ! C’est parti !

Vue du Carmel de Lourdes. – © Carmel de Lourdes

Pourquoi le nom Carmel ?

Le terme “carmel ” fait référence au Mont Carmel, situé en Terre Sainte, célèbre par son histoire et sa beauté. Depuis 800 av. J.-C., de nombreux moines ermites y ont vécu, souvent cachés ! Ce n’est que bien plus tard, au XIIe siècle, que l’Ordre de la Bienheureuse Vierge Marie du Mont Carmel naît. Cet ordre est réformé au XVIe siècle par une carmélite espagnole… sainte Thérèse d’Avila ! Il devient alors l’Ordre du Carmel.

Les origines du Carmel

Mais plus précisément, d’où vient le Carmel de Lourdes ? Retournons au XIXe siècle en Corrèze : à cette époque, l’Ordre du Carmel était très dynamique. Il était principalement situé à Tulle ! Ayant de plus en plus de vocations, les sœurs corréziennes décident de fonder un Carmel au Puy-en-Velay en 1860. Quatorze ans plus tard, c’est le Carmel de Tulle qui achète le terrain situé en face de la grotte de Lourdes, de l’autre côté du Gave. Et deux ans plus tard, quelques carmélites de Tulle arrivent sur place… C’est ainsi que naît le Carmel de Lourdes !

Les carmélites de Lourdes, qui portent un habit et un scapulaire marron, un voile noir et une guipe blanche, lors d’un de leurs offices. – © Carmel de Lourdes

Et aujourd’hui ?

Aujourd’hui, ce sont vingt-six religieuses qui partagent leur vie au sein de cette belle communauté ! Cinq religieuses vivent dans le monde en assurant l’accueil et les courses, tandis que les autres vivent totalement retirées, dans le silence et le recueillement. Leur vocation propre est de prier pour les nombreux pèlerins de passage à la grotte. Et leurs journées sont donc organisées autour de temps de prière, le travail manuel individuel et des moments fraternels. Mais attention, ce sont aussi de sacrées musiciennes : clarinette, flûte, violon, accordéon, orgue, guitare ou encore castagnettes, les sœurs aimer se retrouver pour partager de beaux moments musicaux en communauté quand elles en ont le temps.

La grotte de Massabielle, à Lourdes. – © ilsvoyagent.fr

Et côté artisanat monastique, que retrouve t-on ?

Aux nombreuses heures de prière s’ajoute le travail manuel qui tient une place importante dans le quotidien des carmélites. En terme d’artisanat monastique, on retrouve beaucoup de petites choses : des chocolats, cakes ou biscuits pour les gloutons, des étoles brodées et écharpes pour les frileux, des statuettes de Notre-Dame de Lourdes en porcelaine pour les plus pieux etc… Elles sont multi-tâches ces sœurs !

Cuisine des carmélites pour leur boutique d’artisanat monastique. – © Carmel de Lourdes

Où trouver les produits du Carmel de Lourdes ?

Le plus simple est de vous rendre directement à la boutique du Carmel, au Carmel de Lourdes, 17 Route de Pau, 65100 Lourdes ! Mais si c’est trop loin pour vous, vous pouvez aussi retrouver les produits du Carmel de Lourdes sur la boutique monastique en ligne de Divine Box !

Articles liés

Partages