Le clocher de l’église Saint-Eustache à Paris victime de vandalisme

Lu sur l’observatoire de la christianophobie :

Je ne sais trop comment qualifier l’acte qu’un énergumène, qui n’en est pas à son premier coup, a commis jeudi 28 juin, en grimpant sans autorisation sur le clocher de l’église Saint-Eustache à Paris. Masquer la croix du clocher avec une sorte de cerf-volant, ne me semble pas un acte bienveillant envers les chrétiens mais, curieusement ( ?), on ne retient de l’acte de l’homme que son côté dangereux pour sa personne et pour d’autres. Il sera sans doute condamné, mais légèrement. Il est à craindre que la justice aura la main moins lourde envers l’olibrius qu’envers les cinq militants de Génération Identitaire condamnés en octobre dernier, à 10 000 € d’amende et à un an de prison avec sursis pour avoir occupé, à Poitiers, le toit d’une mosquée en cours de construction…

Scène surréaliste ce jeudi matin. Et déploiement important de policiers et d’unités d’élite des pompiers dont le Grimp (Groupe de reconnaissance et d’intervention en milieu périlleux). Un homme de 42 ans a été délogé délicatement mais sans appel du clocher de l’église Saint-Eustache, aux Halles (1er). Il a été ensuite placé en garde à vue au commissariat du 1er arrondissement. Le funambule improvisé avait, sans l’autorisation du curé, grimpé les 35 mètres du clocher et s’était installé avec une harpe et un immense cerf-volant bleu ! En bas, les gens brandissaient leur smartphone pour immortaliser la scène. « Oh ! Un homme oiseau, a commenté sur Twitter un certain Vincent Ollivier. Ça, c’est Paris ! » […] Côté église, les péripéties matinales ont très moyennement amusé le curé anglais de la paroisse Saint-Eustache. Pas plus qu’elles n’ont impressionné le maire (LR) du 1er arrondissement : « C’est un récidiviste qui escalade les parties les plus hautes », déplore Jean-François Legaret.

Source : Le Parisien, 28 juin (merci Cril17 pour ce signalement)

Website:

Comments are closed.