Le Conseil d’État valide l’arrêt des soins de Vincent Lambert

Nouveau rebondissement dans l’affaire Vincent Lambert : la plus haute juridiction de l’ordre administratif francais a considéré comme légale la décision d’arrêt des soins du 9 avril 2018 prise par le CHU de Reims. Cette décision avait été mise en cause par les parents du patient.

Le Conseil d’État confirme donc la décision du tribunal administratif de Châlons-en-Champagne, lequel avait qualifié  le maintien des soins d’« obstination déraisonnable ». Cette décision alimentera, à coup sûr, la controverse dans un dossier profondément sensible.

Cette décision a fait réagir, comme on peut le voir dans ce visuel destiné à interpeller :

Comments are closed.