Le débat de la Primaire, entre le bon islam et les catholiques radicaux

“Le seul mot que Valls a sur les Chrétiens concerne des “catholiques radicaux” après avoir dit tout le bien qu’il pense de l’islam”, déplore Samuel Lafont et à sa suite bien d’autres sur les réseaux sociaux.

Manuel Valls qui rappelle qu’il est né dans un milieu catholique mais qu’il a pu en sortir grâce à l’éducation (sic). Bref on a besoin d’être éduqué pour sortir de l’ordre noir catholique, mais à l’inverse l’islam est compatible avec la république. Allez comprendre !

On peut tirer bien des choses d’une telle pensée émiettée de ce Franc-Maçon, formateur du PS, mais une saute aux yeux. Il a parfaitement intégré le discours de Vincent Peillon sur la nécessité d’achever la révolution française en poursuivant la lutte contre les catholiques.

Du reste, il est assez éclairant de relire tout le quinquennat avec comme grille de lecture l’anti catholicisme. Rappelons, si besoin, que c’est l’objectif numéro un de la Franc-maçonnerie et du marxisme. Une collusion aux manettes depuis des décennies.

Les deux grandes mâchoires de la tenaille qu’utilise le démon contre l’Eglise ne sont en effet autre que ces deux officines. Mais pour le voir, encore faut-il avoir conscience que le démon n’a pas lâché prise et poursuit de sa haine l’Eglise et ses fidèles.

Vouloir séparer le ciel et la terre, croire que le combat politique est “laïc” est une illusion suicidaire. L’arène politique est une des nombreuses aires de jeu du cirque démoniaque. On ne peut lutter contre la déferlante de haine anti catholique qu’en la remettant dans sa perspective spirituelle. Et c’est du reste une formidable espérance.

Infocatho ne vit QUE DE VOS DONS !

Nous avons besoin chaque mois de trouver x personnes qui fassent un don de 50 €

Pourriez vous, en cette période de carême, être une de ces personnes ?

Votre don de 50 € sera exclusivement utilisé à la rédaction et à la diffusion d’articles positifs sur l’Eglise catholique.

Les clercs et les laïcs ont besoin de partager le bien qui se fait, car le bruit ne fait pas de bien et le bien ne fait pas de bruit.

Faire un don

Daniel Hamiche, porte-parole d'Infocatho

Xavier Ravier

Website:

Comments are closed.