Le diocèse de Luçon s’apprête à fêter ses 700 ans

OUVERTURE DU JUBILÉ DIOCÉSAIN

Où ? 

Quand ?  –  – Célébration des vêpres à 16h30

Les origines du diocèse

L’immense Diocèse de Poitiers couvrait encore, au 14e siècle, l’ancienne civitas gallo-romaine des PICTONS.

En 1317, Jean XXII décide son démembrement “parce qu’un seul pasteur ne pouvait, comme il convient, être attentif à chacun en particulier et remplir les autres fonctions d’un bon pasteur…”

Ainsi prirent naissance l’évêché de Luçon et celui de Maillezais. Dans la partie occidentale du BAS-POITOU le monastère Ste- Marie-de -Luçon fut choisi pour être siège de l’évêché, de préférence à l’abbaye de St-Michel-en-l’Herm : Luçon, “ce bourg dont l’emplacement est bien situé ; nous l’avons érigé en cité, décrétant que l’église de ce monastère sera désormais une église cathédrale”.

Pierre de la VOYRIE, fut nommé premier évêque de Luçon : “Nous avons tourné les yeux vers toi, actuellement Abbé dudit monastère, riche des qualités d’une noble famille, cultivé, honnête et de bonnes mœurs”.

De la première église abbatiale de Luçon, ravagée par les normands au IXe siècle, puis incendiée par le comte de Poitou, en 1068, il ne reste rien. De l’abbatiale romane consacrée en 1121, il subsiste une partie notable du transept nord, témoignage de la richesse de l’abbaye.

La première évangélisation avait été l’œuvre de St Hilaire (+ 368), évêque de Poitiers, et de St Philbert de Noirmoutier (+ 685), fondateur de monastères. St Louis-Marie Grignion de Montfort (1673-1716) fut le grand missionnaire des campagnes et fonda une famille religieuse importante et diversifiée.

La “Guerre de Vendée” (1793-1797), “lutte de géants” dont la motivation fut principalement religieuse, influencera de manière décisive l’histoire du diocèse et sera la source d’un extraordinaire développement religieux et missionnaire aux XIXè et XXè siècles.

Le diocèse de Luçon fut supprimé par le Concordat de 1801, puis rétabli en 1817 dans les frontières du département de la Vendée. De 1317 à 1801, il y eut 34 évêques, dont Armand-Jean Duplessis de Richelieu (1606-1623). Depuis 1817, il y a eu 11 évêques.

St Hilaire

St Hilaire

Comments are closed.