Le gender, cette invention de Najat Belkacem, exaspère Christian Estrosi en plein conseil de métropole

La métropole de Nice, présidée par Christian Estrosi a eu à débattre récemment de la question des discriminations. Un débat en eau de boudin, langue de bois et dialogue de sourds.

Maty Diouf a présenté l’action de la métropole de Nice Côte d’Azur, en matière d’égalité et de lutte contre la discrimination, à l’occasion d’un conseil de la métropole. Une intervention de Marie Christine Arnautu (FN) a souligné les dangers de la théorie du genre, en agaçant visiblement le président Estrosi pour qui ce sont des “conneries du gouvernement socialiste”. “La théorie du genre une invention de Najat Valaud Belkacem que nous combattons de toutes nos forces.”

Monsieur Estrosi comme Madame Diouf étaient visiblement assez sincères dans leur agacement, persuadés que leur lutte contre la discrimination n’avait rien à voir avec la théorie du genre. Pourtant, la déconstructions des stéréotypes, ou la suppression du “Mademoiselle” dans les documents administratifs sont bien des méthodes et des enjeux de la dite théorie.

Il est assez inquiétant de voir combien cette théorie a fait son chemin par divers biais, au point que ceux qui veulent la combattre, en viennent à la promouvoir au nom de l’égalité.

Pour Christian Estrosi, le ras-le-bol affiché lors de la séance tient surtout au fait qu’on perde du temps sur des sujets qui “n’en sont pas” et ne créent pas d’emplois.

Comments are closed.