Le grand “aime” de Marie : un pèlerinage pour demander la conversion de la France

Le grand AIME (ou « M ») de Marie, c’est un projet de pèlerinage qui veut répondre à l’appel de notre Saint Père, lancé l’été dernier aux journées mondiales de la jeunesse :

« Le temps qu’aujourd’hui nous vivons n’a pas besoin de jeunes-canapés, mais de jeunes avec des chaussures, mieux encore, chaussant des crampons. Il n’accepte que des joueurs titulaires sur le terrain, il n’y a pas de place pour des réservistes. Le monde d’aujourd’hui vous demande d’être des protagonistes de l’histoire, parce que la vie est belle à condition que nous voulions la vivre. »

Depuis quatre ans Isabelle avait le désir de retracer concrètement le « M » formé par les apparitions de la Vierge au XIXème siècle en France. C’est au retour des JMJ de Cracovie qu’elle soumet l’idée à Marie et Xavier qui adhèrent immédiatement.
Tous trois se lancent dans l’aventure !

POURQUOI CE PROJET ?

C’est une démarche pour la France, nous partirons en pèlerinage sur les pas de la Vierge Marie.
Elle veille sur la France depuis des siècles et nous voulons replacer notre pays sous sa protection maternelle afin qu’elle intercède pour elle auprès de Jésus.
C’est la conversion de la France que nous allons demander, c’est la conversion de nos âmes pour laquelle nous allons prier… et pédaler !
Ce projet est donc avant toute chose une démarche spirituelle, et non un défi sportif (même s’il implique un engagement physique important).

QUAND ?

Pendant un mois, du 14 juillet, fête nationale, au 15 août, ancienne fête nationale et fête de l’Assomption.

Ces dates ont une symbolique forte.

OÙ ?

La symbolique de ce projet est d’autant plus forte que le parcours retrace le grand « M » de Marie formé par les apparitions mariales du XIXème siècle sur notre belle patrie.

Au programme : de grands lieux d’apparition de la Vierge Marie !

Notre pèlerinage partira de Lourdes (14 juillet) pour remonter jusqu’à Pontmain (25 juillet) puis nous irons à Pellevoisin (28-29 juillet) en passant par l’Ile Bouchard, avant de nous diriger vers Paris où nous nous rendrons rue du Bac (1er août, veillée de prière pour la France et nuit d’adoration à Montmartre ce même jour).

Enfin, nous repartirons pour la Salette (arrivée le 14 août) en passant par Paray-le-Monial (7 août) où le Christ a dévoilé son « Cœur brûlant d’amour pour tous les hommes » !

QUI ?

Nous ne serons pas seulement trois, mais plutôt une douzaine de jeunes de 20 à 35 ans à pédaler et à prier pour la France cet été ! Nous sommes conscients que tout le monde n’a pas quatre semaines de vacances l’été. C’est pourquoi nous proposons une démarche simple afin que chacun puisse contribuer à ce projet, avant tout spirituel pour la France.

Le plus important, comment participer ?

De deux façons, l’une ne remplaçant pas nécessairement l’autre…

Premièrement, en priant pour la France à travers les kilomètres parcourus !
Cette démarche est simple, nous proposons que chacun s’engage à prier – selon sa volonté et ses possibilités – quotidiennement pour la France. Il est important que cette démarche soit quotidienne.
Parce que nous aurons non seulement besoin d’un soutien quotidien, mais aussi et surtout parce que PRIER POUR LA FRANCE EST UNE BONNE HABITUDE A PRENDRE !

Nous vous donnons donc une excellente raison de prier pour la France quotidiennement pendant un mois ! Prenez cela comme un cadeau !

… et complétez ce formulaire si vous souhaitez participer à ce pèlerinage par la prière :
https://goo.gl/BpxxGJ

Deuxièmement, nous proposons une grande veillée de prière pour la France, à Montmartre le mardi 1er Août :
https://www.facebook.com/events/931582336944785/

Nous invitons également ceux qui le désirent à nous rejoindre pour des temps de prière dans les différentes paroisses que nous allons traverser.
Les informations relatives à ces veillées seront relayées sur la page « Le grand AIME de Marie » :
https://www.facebook.com/MdeMariepourlaFrance/

Mais aussi sur notre site internet :

https://legrandaimedemarie.wixsite.com/mdemarie

Comments are closed.