Le pape dénonce les dangers de l’usure, “un serpent qui étrangle sa victime”

Dans un discours aux membres du conseil antiusure, samedi 3 février, le pape a dénoncé une pratique qui humilie et tue. “Un serpent qui étrangle sa victime”.

Cependant, condamnant sans nuance l’usure, le pape n’a pas voué aux gémonies les banques en elles-mêmes rappelant même les bienfaits de certaines banques issues d’une innovation catholiques majeures, les Monts de piétés.

 

Cher lecteur
Chaque jour, Infocatho vous fournit des nouvelles pertinentes de l'Église catholique au sens le plus fort du terme, à travers les actions concrètes de chacune des Eglises locales.
Infocatho a besoin de votre participation, même minime pour pouvoir poursuivre.
Il faudrait que d’ici le 31 décembre 200 personnes donnent 50 € pour financer Infocatho.
Pourriez-vous être une de ces personnes aujourd’hui ?
L’équipe de Infocatho

Faire un don

Comments are closed.