Le pape François et la Fraternité Saint-Pie X : le vif désir de réconciliation du Saint-Père

Contrairement à ce que certains pourraient penser, la lettre de la Commission pontificale « Ecclesia Dei » daté du 27 mars 2017  recommandant aux évêques la bienveillance à l’égard des mariages célébrés au sein de la Fraternité Saint-Pie X n’est nullement le fruit d’une quelconque entente avec les responsables de ladite fraternité. Ces derniers ont appris, comme tout le monde, la lettre de la commission pontificale. C’est même une surprise pour la fraternité, qui ne s’attendait pas à une telle rapidité. En un sens, ils ont même été devancés.

Qu’est-ce que cela signifie ? Le pape François veut sérieusement avancer sur ce dossier. Il n’a pas l’intention de traîner, ni même d’être bridé sur cette question. On lui prête le souhait d’accorder unilatéralement, au début du mois de mai 2017, un statut à la Fraternité Saint-Pie X, lequel permettrait à cette dernière d’agir sous la forme d’une prélature personnelle.

Que la rumeur soit fondée ou non, on est sûr d’une chose : le pape François, fidèle à son souci de d’accomplir ses agendas, prendra toutes ses dispositions. Il l’a prouvé. Et il le prouvera certainement à l’égard de la Fraternité Saint-Pie X. Visiblement, le pape est prêt à mettre tout son poids dans la balance concernant la démarche de réconciliation. Quitte à s’y impliquer personnellement.

Comments are closed.